mar. Nov 30th, 2021

La création d’un compte vendeur Amazon nécessite quelques conditions formelles à respecter. Ce n’est seulement qu’après l’obtention d’une licence commerciale que vous pourriez vendre vos propres produits sur la plateforme. Avec Amazon FBA, vous devez considérer certains éléments importants pour profiter d’une expérience de vente à succès. Découvrons ainsi ensemble les étapes pour devenir vendeur sur Amazon.

Les formalités d’inscription

Dans un premier temps, vous devez vous servir du point de contact central qu’est Amazon Seller Central. Il permet d’établir la connexion entre Amazon et votre entreprise. A partir de cette base, vous devez alors remplir les formalités suivantes :

  • La forme juridique de votre société
  • La licence commerciale
  • Vos preuves d’identité (passeport ou carte d’identité)
  • Votre compte bancaire
  • Votre carte de crédit
  • Votre numéro de téléphone

Afin de mieux vous préparer dans votre activité, vous pouvez vous renseigner préalablement sur vendre sur amazon FBA comment ça marche.

La sélection de votre compte vendeur

Vous disposez de deux sortes de comptes vendeurs Amazon : le compte de base, essentiellement conçu pour les particuliers et le compte vendeur professionnel, offrant un rapport coût-bénéfice optimal pour des ventes à volume important.

Le compte de base a pour condition la vente de moins de 40 articles par mois, sans aucun frais d’abonnement mensuel. Le frais de vente est cependant de 0,99 euro par article, avec un pourcentage de frais de vente. Le compte vendeur professionnel nécessite la vente de plus de 40 articles par mois, avec un frais d’abonnement mensuel de 39 euros HT. Le frais de vente est au pourcentage des frais. Selon vos objectifs, vous vous orienterez donc sur le type de compte qui vous convient le mieux

La sélection du marché

Vous devez ensuite tenir compte du marché dans lequel vous souhaitez vendre vos produits Il est possible de bénéficier du marché national, international ou européen, à savoir les marchés français, italien, allemand, anglais et espagnol. Si vous avez décidé par exemple de vendre sur le marché européen, vous pouvez bénéficier d’une expédition paneuropéenne. Cela signifie que vos stocks peuvent être placés à proximité du client dans toute l’Europe. D’ailleurs c’est dans cette optique que l’utilisation de la méthode d’exécution par Amazon FBA semble être la plus efficace. L’externalisation de la logistique vous garantira une meilleure gestion de vos expéditions.

La spécification du nom de votre magasin

Vous devez également entrer le nom de votre magasin tout en vos assurant qu’il n’existe pas encore sur le marché. Il est important que le choix de votre nom corresponde à votre marque. Tâchez donc de bien vous différencier de la concurrence.

La connaissance de vos obligations légales

Vous devez bien entendu connaître les différentes obligations légales concernant la vente de vos produits sur le marché. Cela suppose de vous informer sur les droits du consommateur, la politique de retour, la santé et la sécurité, les normes environnementales, la loi sur le droit d’auteur ainsi que la réglementation de l’étiquetage et de l’emballage. Cela est indispensable, notamment lorsque vous aviez décidé de vendre sur le marché européen.

La liste de vos produits

Afin de mettre en exergue vos produits sur le marché, vous devez garantir qu’ils sont bien visibles dans les résultats de recherche. Ajustez donc les bons mots-clés de vos titres, tout en veillant à mettre en avant les informations sur les puces et le libellé de la description de vos produits.

By Damien